Ce récit restitue l’épopée romancée de Boueta Mbongo à la fin du XIXème siècle, dans le territoiredu Congo-Français. Boueta Mbongo est farouchement opposé à l’entreprise du capitaine Marchand, consistant à soumettre les autochtones au détriment de leurs intérêts vitaux. En effet, les colons français
souhaitent s’approprier les routes commerciales existantes, en imposant les corvées de portage et de travail forcé, sous la contrainte des tirailleurs sénégalais et autres mbulu-mbulu (miliciens).
Pour briser la révolte, De Brazza envoie le lieutenant Lucien Fourneau, avec une cohorte de tirailleurs, combattre la résistance. Le 11 novembre 1898, Fourneau est blessé au combat, et Bouéta Mbongo tombe sur le champ de bataille. Son corps est décapité et jeté dans les eaux de la Lufulakari…

Entrée libre

mercredi, 20 avril 2022
15:00 (2h 20′)

Hall de l’IFC