Partant de la conception nietzschéenne de la morale fondée sur La généalogie de la morale, Anselme
Mbemba-Mpandzou (docteur en philosophie) élucide les motifs d’aversion de Nietzsche pour la morale chrétienne.
Pourquoi critiquer la morale chrétienne ? Cette critique fonde-t-elle une nouvelle table des valeurs ? L’exaltation de la vie prônée par Nietzsche obéit-elle à une finalité ?

Entrée Libre

mercredi, 19 septembre 2018
15:00 (2h)

Hall de l’IFC