L’écriture demeure ce par quoi l’homme signe avant tout son immortalité autant qu’elle l’universalise. Cette démarche scripturaire et idéologique fait de l’écrivain J.B. Tati-Loutard, un homme de tous les temps et de tous les horizons. Dix ans après sa disparition (2009 – 2019), il importe de réféchir sur l’actualité thématique de son œuvre en rapport avec la postérité. Un tel hommage sur l’auteur devient une possibilité, mieux, une poétique d’immortalité et d’imprégnation de son œuvre comme un grand héritage culturel.

 

Entrée libre!

jeudi, 19 décembre 2019
15:00 (2h)

Hall de l’IFC