Un recueil de poèmes empreint de lyrisme, qui mêle les contraintes formelles à la liberté de ton. Il est question ici d’assomption de son altérité, de contestation d’une certaine idée de l’Afrique, de confit armé dans le Pool, de vague à l’âme, de deuil, du roboratif lever de soleil, de flirt, d’amour et de tribadisme.

L’IFC est très fer d’accueillir Emeraude Kouka qui avait travaillé au service communication, cette fois en tant qu’auteur, pour la sortie de son premier livre.

 

Entrée libre!

jeudi, 12 décembre 2019
15:00 (2h)

Hall de l’IFC