Dirigé par la chanteuse et percussionniste charismatique Gladys Samba, le groupe féminin Les Mamans du Congo a été créé à l’initiative de l’Institut français du Congo où a eu lieu leur premier concert le 8 mars 2018, à l’occasion de la journée de la femme. Dans un projet où la danse fusionne avec les berceuses ancestrales Kongo, les cinq mamans chantent l’histoire de leur peuple ainsi que le quotidien de la femme congolaise en le mettant en musique sur des rythmiques complexes jouées avec des fourchettes, assiettes, paniers, pilons et matériel de récupération.

L’Institut français du Congo a signé un contrat de coopération technique et artistique en 2018 avec la Coopérative de Mai, salle de concert influente et créative de Clermont-Ferrand. C’est grâce à ce partenariat que le producteur français Rrobin, spécialiste des beats hip-hop et house s’est rendu en octobre 2019 à Brazzaville aux côtés de Céline Frezza, co-directrice du label Jarring Effects et
ingénieure du son, afin d’enregistrer les Mamans du Congo en studio pendant dix jours. Pour lier leur univers onirique avec les textures électroniques de Rrobin, Armel Malonga, bassiste du légendaire chanteur congolais Zao, arrive à la direc- tion artistique du projet.
Gladys Samba a ensuite été lauréate du dispositif Visa pour la Création de l’Institut français Paris, qui lui a permis de faire une résidence à la Coopérative de mai avec Rrobin puis de mixer et masteriser l’album au mythique studio de Jarring Effects à Lyon, le Rumble Inn, où a eu lieu la signature du projet par le label !

Sur ce disque où les chœurs envoûtants revisitent la tradition de l’ancien royaume Kongo, les percussions et les sonorités électroniques et parfois futuristes des machines de Rrobin viennent porter les propos engagés de leur leadeuse Maman Gladys, qui alterne voix suave pour bercer et rap puissant pour conscientiser.
Le 13 janvier, premier concert à Brazzaville après une résidence de création avant de débuter la tournée des Instituts français Afrique dont le groupe est lauréat, un dispositif porté par l’Institut français Paris et la Fondation Orange. Suite à la situation sanitaire, certaines dates de la tournée ont dû être annulées et Rrobin ne pourra être présent physiquement ; il le sera par ses sons et aussi en vidéo.

Les dates à venir : Instituts français de Pointe-Noire, Bamako, Kinshasa, Ndjamena, avant une résidence avec Rrobin et une tournée française.

Très bon accueil des médias
France 24, TV5 Monde, Africanews, FIP, RFI, France Inter, Radio Nova et aussi la
BBC
«Des berceuses bantoues interprétées avec fourchettes et percussions maison et
rhabillées de house et de beats qui rafraîchissent l’oreille.»
Télérama
«Ce groupe afro-féministe scande le quotidien des congolaises sur des rythmiques explosives.»
Le Monde
« Entre tradition et modernité, émancipation et dansabilité, voici les Mamans du
Congo, capiteuses comme un vin de palme ».
L’OBS

vendredi, 1 janvier 2021 — mercredi, 13 janvier 2021
10:00 (289h)

IFC