Les problèmes posés par la croissance accélérée de la population urbaine se retrouvent à une échelle réduite dans les marchés domaniaux des villes congolaises. Les municipalités se retrouvent face à l’occupation anarchique de l’espace, à l’accumulation des déchets, insalubrité totale en période de pluies, taxes incontrôlées etc. N’est-il pas possible d’engager une gestion citoyenne de tous ces problèmes en s’asseyant avec les vendeurs regroupés en associations ?

Entrée libre, dans le respect des gestes barrières.

jeudi, 9 décembre 2021
15:00 (2h)

Salle A. Gide