CRISIS, veut être un dialogue du corps et de l’esprit qui renvoie à la connaissance de soi : l’acceptation. L’idée que l’un a de l’autre, est son reflet. D’où il est assez de retrouver les figures chorégraphiques en mono, duo et trio suscitant l’acceptation de l’autre, mêlant humour et dérision. CRISIS est aussi ce manque d’expression, ce ras-le-bol d’une bouche bâillonnée par une bavette tirant l’antitrague par des ficelles qui renvoie de l’intérieur, ce que le corps dégobille.

samedi, 11 septembre 2021
16:00 (1h)

Salle Savorgnan de Brazza