SAMEDI 17 JUILLET – 15H00 // MÉDIATHÈQUE ADULTES

Euthanasier c’est abréger une souffrance. Est-ce mal en soi ? Le refuse-t-on parce qu’on ignore en réalité le degré de la douleur que ressent la personne malade ? Le grand abandon des malades en phase terminale interpelle la conscience collective. Mais le point de vue de la foi domine. Laissons mourir, ne faisons pas mourir.

ENTRÉE LIBRE DANS LE RESPECT DES GESTES BARRIÈRES

samedi, 17 juillet 2021
15:00 (1h)

Salle Media