En 1971, le ministre de la Défense Michel Debré, déclare que le camp militaire du Larzac doit s’étendre.
Radicale, la colère se répand comme une trainée de poudre, les paysans se mobilisent et signent
un serment : jamais ils ne cèderont leurs terres. Dans le face à face quotidien avec l’armée et les forces de l’ordre, ils déploieront des trésors d’imagination pour faire entendre leur voix.

 

Entrée Libre

 

mardi, 22 mai 2018
18:30 (2h)

Salle A. Gide