L’HOMME DE RIO (1963), BRÉSIL/FRANCE – 1H 52MIN
DE PHILIPPE DE BROCA
AVENTURE, COMÉDIE
MARDI 05 JUILLET – 18H00 / SALLE GIDE

Le deuxième classe Adrien Dufourquet est témoin de l’enlèvement de sa
fiancée Agnès, fille d’un célèbre ethnologue. Il part à sa recherche, qui le
mène au Brésil, et met au jour un trafic de statuettes indiennes.


LE DOULOS (1961), FRANCE – 1H 50MIN
DE JEAN-PIERRE MELVILLE
POLAR
MARDI 12 JUILLET – 18H00 / SALLE GIDE

Maurice Faugel, à sa sortie de prison, règle quelques comptes et prépare un
nouveau cambriolage avec son ami Silien. Il ne sait pas que dans le milieu, ce
dernier a la réputation d’être un «doulos», c’est-à-dire un indicateur. Adaptation
d’un roman policier de Pierre Lesou paru en 1957.


LÉON MORIN PRÊTRE (1961), FRANCE – 2H 10MIN
DE JEAN-PIERRE MELVILLE
DRAME
MARDI 19 JUILLET – 18H00 / SALLE GIDE

Un village français pendant l’occupation. Barny est une jeune veuve passionnée
qui vit seule avec sa fille. Intelligente et frustrée, elle souffre des
élans amoureux qui la portent vers ses collègues de travail. Incroyante, elle
se risque à braver un prêtre… Léon Morin. Mais celui-ci est jeune, beau, fort
moralement et aussi intelligent qu’elle. Barny se retrouve prise à son propre
piège. Une lutte mystique et amoureuse s’engage entre eux, de laquelle
personne ne sortira vainqueur… Adaptation du roman éponyme de Béatrix
Beck, 1952, et prix Goncourt.


PIERROT LE FOU (1965), FRANCE – 1H 52MIN
DE JEAN-LUC GODARD
DRAME
MARDI 26 JUILLET – 18H00 / SALLE GIDE

Le monde est déboussolé. Pierrot ne s’appelle pas Pierrot, mais Ferdinand.
Il est bien fou, mais fou d’amour pour Marianne, qui s’ennuie. Pierrot suit
Marianne dans une course (folle, évidemment) vers le Sud, vers la mer. Vers
la mort, au soleil et en couleurs. Adaptation littéraire d’après Obsession (Le
Démon d’onze heures), de Lionel White.

Entrée libre

mardi, 19 juillet 2022
18:00 (1h)

Salle A. Gide